Passeur d’âmes, mais qu’est-ce que c’est ?

C’est vrai, comme ça, passeur d’âmes, d’emblée, ça peut paraître un peu bizarre.

D’office, on ne vous parle pas de ça à la première rencontre !

Et oui, non plus, on ne se dit pas le matin en se réveillant, : « A tiens, aujourd’hui, j’ai décidé d’accompagner des âmes dans la lumière ! »

Quand vous essayez d’aborder le sujet, on vous regarde avec suspicion…

Pas très facile de parler d’une chose qui peut faire peur !

D’une chose impalpable, qui ne se voit pas, ne se sent pas MAIS malgré tout, qui existe !

Nous savons tous, intuitivement que nous avons une âme.

Quelque fois même, il faut un peu forcer pour l’admettre. Mais bon, admettons, nous avons tous une âme !

Et cette âme, quand nous décédons, elle fait quoi ?

« D’après les Dr Stuart HAMEROFF, physicien américain du Département d’anesthésiologie et de psychologie, et Sir Roger PENROSE, physicien mathématicien à l’Université d’Oxford, ont travaillé sur une théorie quantique de la conscience.

Ils affirment que l’âme est maintenue dans des micro-tubules des cellules du cerveau.

En d’autres termes, ceux-ci nous expliquent, qu’après la mort d’un individu, leur âme retourne à l’univers, et ne meurt pas. »

OK, l’âme ne meurt pas, mais pourtant, certaines âmes ne souhaitent pas aller de suite dans « la lumière », « l’univers », « le paradis », enfin on peut lui donner pas mal de nom…

Et ces âmes là, restent sur notre plan à nous les humains, visiblement, elles n’avaient pas terminer ce qu’elles avaient à faire ici.

Elles restent en se servant d’une partie de notre énergie pour pouvoir exister…

Conclusion, si nous, les passeurs d’âmes qui savons accompagner ces âmes dans la lumière, ne le faisons pas.

Ce sont des âmes qui restent coincées sur notre « plan » et des humains, en manquent d’énergies et qui attendent une solution pour aller mieux…

Le tout est de comprendre, qu’il y a seulement un travail d’aide à faire et notre mission de passeur d’âmes à accomplir…

Vous avez aimé cet article, alors likez-le, partagez-le et abonnez-vous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *